Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Etape 11 : Barrage de Laparan - Refuge de Juclar

Samedi 26 juillet 2014

Etape 11 : Barrage de Laparan – vallée de Riutort – col de Riutort - Refuge du Ruhle - étang de Joclar -  Collada de Juclar - Refuge de Juclar

 

Entrée en matière par là où nous avions quitté l’Acte I. Pas tout à fait au même endroit, mais dans la même vallée. Cela nous permet de découvrir de nouveaux sentiers et de connaître une nouvelle façon d’accéder au refuge du Ruhle, que nous laisserons sur notre route. Le départ est donné au barrage de Laparan à 10h10, sous un beau et chaud soleil. L’équipe au départ se compose de Yannick, Marilyn, Mehdi et sa femme Caro. Marilyn ayant quitté la traversée l’an passé avec nous, nous fait le plaisir de partager 2 jours, comme une continuité à cette aventure.

IMG_3618.JPG

 

Le sentier s’élève fortement dans un joli bois de hêtres, mais heureusement nous sommes à l’ombre pour monter au frais. Après 200m de dénivelé, nous quittons le bois pour cheminer sur un sentier en pente douce au bord du torrent de Riutort. Chacun essai de trouver son rythme en ce premier jour de marche, afin de ne pas perdre trop de force. Avec Yannick et Marilyn, nous prenons plaisir à voir sur notre gauche, le chemin emprunté 1 an plus tôt. Le vallon que l’on remonte est de toute beauté, beaucoup de fleurs variées, et des pelouses verdoyantes à souhait.

IMG_3625.JPG

 

Sur les hauteurs à notre gauche, nous observons aux jumelles, pour la première fois, un circaète Jean Le Blanc ; c’est assez rare pour être remarqué. Cette journée commence vraiment bien. Nous passons rendre visite à l’étang de Ruille à 12h03, atteint après 1h43 de marche. Comme toute l’équipe est en forme, nous décidons de poursuivre notre marche avant de prendre le repas.

IMG_3632.JPG

 

Toujours en pente douce, nous allons sans difficulté jusqu’au pied du premier col du jour. Comme souvent, la pente se redresse subitement et il faut s’employer un peu plus pour atteindre les 2240m du col de Riutort. C’est chose faite à 12h56, le tout en 2h26.

IMG_3634.JPG

 

Cette fois, le repas de midi est bien mérité. Le panorama, depuis ce col, est fantastique. Le pic de Ruhle impose son omni présence sur notre gauche, alors que sur notre droite, la frontière étire un chapelet de sommets de plus de 2700m. Quel paysage merveilleux pour un commencement !

IMG_3639 Panorama.JPG

 

Mehdi va nous montrer le délice de ses repas lyophilisés, une expérience que nous ne partagerons que des yeux. A 14h, nous reprenons la marche sous un soleil écrasant de chaleur. Nous arrivons en 15 minutes au refuge du Ruhle, où nous prenons plaisir à nous remémorer la dernière nuit passée ici.

IMG_3655.JPG

 

Puis le sentier descend fortement jusqu’à l’étang de l’Estagnol, pour le longer sur sa rive gauche, et s’élève à nouveau. Un mur redoutable, composé de roches, nous fait face ; c’est sacrément impressionnant ! Pourtant, un sentier s’insinue dans ce chaos de roches disloquées. Finalement, ce n’était pas si difficile de se hisser en haut, où se trouve le gros étang de Joclar. Nous y parvenons à 15h45, après 3h57 de marche. Une pause salutaire est respectée ici, sur la berge, car nous avons encore du chemin.

IMG_3661.JPG

 

Un gros névé est présent au bord de l’étang, le premier qui va en appeler d’autres certainement. Le soleil si chaud quelques heures plus tôt, a laissé place à un vent froid qui oblige la troupe à se couvrir. Mais dés que nous reprenons la marche, la chaleur revient. La montée au col frontalier s’effectue sans difficulté particulaire, et à 16h43 (4h36), nous franchissons pour la première fois la frontière, pour entrer en Andorre par la collada de Juclar. Ici, pas de douanier, seulement des étangs, et pour le moment rien ne peut différencier le versant Sud, du versant Nord des Pyrénées.

IMG_3668.JPG

 

Nous descendons rapidement jusqu’à l’Estany Segon de Juclar, le plus beau des 2 étangs. L’Estany Primer de Juclar est une retenue d’eau, dont le niveau est étrangement bas. Il paraît bien rachitique avec ses berges totalement asséchées. Nous parvenons au refugi de Juclar à 17h10, le tout en 5h24 de marche effective. Le refuge est un beau bâtiment avec tout le confort moderne, malgré son isolement. Comble du luxe, nous prenons une douche gratuite à l’eau chaude. Nous allons profiter d’un peu de repos, tandis que Mehdi, infatigable, va gravir le pic de la Tosa de Juclar. Le souper est servi à 19h30, et nous partageons notre repas avec un couple de Catalans de Barcelone. Leur sympathie va nous donner l’occasion de parler le Catalan, et nous allons découvrir avec beaucoup d’étonnement que nous avons de nombreux points communs avec eux, comme la connaissance des montagnes proches, où même l’hymne Catalan. « Els Segadors ». Nos échanges vont animer la soirée et s’il n’y avait pas une longue journée qui nous attendait le lendemain, il est certain que nous aurions passé la nuit à parler encore et encore. Le sommeil sera long à venir, comme souvent pour moi, en altitude.

 

Carte_J11.JPG

 

La journée en chiffres :

Temps de marche : 5h24 - Distance : 12,7 - Vitesse : 3 km/h

Dénivelé positif : 1091 m - Dénivelé négatif : 400 m

Altitude maxi : 2463m - Altitude mini : 1580m

 

Etape précédente - Etape suivante



12/08/2014
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres