Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Bienvenue sur ce blog parlant de la traversée des Pyrénées : un chemin entre deux mers !

 Le Départ.JPG 

Il y a trop longtemps que la mythique traversée des Pyrénées trotte dans ma tête. C’est LA randonnée par excellence, un mythe pour tout randonneur natif dans ce massif. Seulement voilà, un tel projet demande certaines conditions dont la principale est la disponibilité. Ensuite quel itinéraire choisir entre le GR10, très long avec ses montées et descentes à répétition et ses 60 jours, mais peu technique ; ou bien la HRP (Haute Route Pyrénéenne) plus directe mais souvent loin des points de ravitaillement, imposant une grosse logistique. Après avoir étudié, lu, calculé, imaginé et rêvé devant tant de liberté qu’offre la montagne, j’ai choisi de combiner ce qui me paraît être le meilleur des 2 tracés pour effectuer MA Traversée. Je me suis grandement inspiré du livre de Gorka Lopez (Haute Route Pyrénéenne), ainsi que celui de Jérôme Bonneaux (Trans’Pyr) qui décrit cette traversée dans le même sens que ce que je compte réaliser. Comme il ne m'est pas possible matériellement parlant d’effectuer cet itinéraire en une seule fois, je vais le fractionner en plusieurs tronçons ; je vais parcourir ces fractions en fonction de mes disponibilités. De plus, cette traversée est toujours décrite allant de l’océan Atlantique jusqu’à la Méditerranée. Pour personnaliser un peu plus Ma Traversée, j’ai choisi de l’effectuer à contre-courant, c’est à dire d’Est en Ouest le soleil dans le dos. C'est dans ce sens que le père de la HRP, Georges Véron, l'a réalisée pour la toute première fois. Et enfin, pour profiter pleinement de cette traversée, je prévois de gravir des sommets aussi souvent que l’itinéraire le permette. Dans un souci de randonner aussi léger qu’il soit permis, j’ai choisi de dormir le plus souvent possible dans des refuges gardés, ce qui permet de manger chaud tous les soirs, de ne pas porter de couchage, et parfois d’acheter le repas du lendemain. Cette « contrainte » implique donc que les refuges soient ouverts, donc cela induit la période de la traversée de mi-mai à mi-septembre. Et enfin il faudra trouver de façon régulière un village qui offre une porte de sortie ou d’entrée pour quitter et ensuite reprendre ce périple.

 

Le cahier des charges étant posé, il ne reste plus qu’à faire le découpage des étapes : pas simple mais passionnant. Si sur la partie Est de la chaîne des Pyrénées, un seul itinéraire semble faire l'unanimité, il en est autrement au delà des Pyrénées Orientales, où les variantes abondent. Une raison de plus de personnaliser MA Traversée.

 

Tracé intégral de la partie déjà effectuée.

Carte complete-Acte1-2-3.jpg

 

Le blog évoluera en suivant l'avancement de la traversée ; seules les 31 premières étapes de l'Acte 1, 2, 3 et 4 sont détaillées avec le texte.

 

Pour les étapes suivantes (après la 31ième), il faudra attendre encore un peu l'Acte 5 qui est programmé pour l'année 2017. En espérant parcourir année après année un tronçon de plus pour enfin voir l'océan en 2018.  Toutes les étapes sont en ligne soit déjà parcourues, soit à l'état de projet, mais pas forcément toutes détaillées.

 

Vous recherchez ? :

Nombre de visites: 6528

Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser