Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Etape 45 : Sare - Hendaye

Vendredi 24 Aout 2018

Etape 45 : Sare - GR10 - col des 3 fontaines - Olhette -Biriatou - GR10 - Hendaye Plage

 

Lever à 6h10, il pleut déjà lorsque nous mettons le nez dehors pour déjeuner. Il fallait bien s’y attendre ! Traverser le Pays Basque sans rencontrer la pluie relève de l’illusion la plus complète. La verdure rencontrée durant les derniers jours est bien alimentation par quelques pluies régulières. Nous quittons le camping de la Petite Rhune à 6h55, pour aller chercher au plus près le GR10 par la départementale 406. Une fois sur le GR, la pente s’incline vite et la pluie s’installe durablement. Nous sommes sur l’un des itinéraires qui monte au dernier véritable sommet de la chaine, le pic de la Rhune. La Rhune (900m) est la première « haute » montagne que l’on rencontre depuis l’Océan Atlantique. Elle est la montagne emblème du Pays Basque, tout comme l’Ossau est l’emblème du Béarn. Pour nous qui marchons vers l’Ouest, ce devait être la dernière avant le grand bleu. Mais il n’y a rien à voir par ce temps gris où la pluie fouette nos visages, nous n’y monterons donc pas. Nous ne ferons que l’effleurer. Adieu Rhune, sans regret !

 

IMG_7447.jpg

 

IMG_7448.jpg

 

Au col des 3 fontaines, la décision est prise de plonger définitivement vers l’océan, puisque nous suivons sans faillir les balises du GR10. La pluie cesse au fur et à mesure que l’on perd du dénivelé. Le GR descend jusqu’à un gite d’étape à une hauteur de 95 mètres. Nous y parvenons à 9h55 et faisons un point face au panneau qui indique Hendaye à 6h30 de marche. Quelle stupeur de voir que nous sommes si proches et qu’il va falloir visiter tous les virages de région. En effet, il remonte brutalement vers la frontière par le col d’Ibardin, 220 mètres plus haut. Cela n’a aucun intérêt d’aller chercher à nouveau la pluie et du kilomètre par une telle journée humide. Ne pouvant nous aider de la carte IGN car la pluie vient à nouveau nous troubler, c’est le GPS routier qui va prendre le relais pour le guidage.

 

Quelle ambiance !

IMG_7451.jpg

 

Nous passons par le village de Ohlette, et par quelques chemins de traverse, nous évitons astucieusement les axes principaux. Aux abords de Biriatou, nous retrouvons le GR10 qui sera le dernier fil conducteur de la journée. C’est également la fin de la pluie pour nous. Cette fin de traversée est un peu décevante par rapport à tout ce que nous avons vu durant les 45 jours de notre itinérance. C’est le relief qui impose sa loi, il faut donc s’en accommoder. Ça monte et ça descend en permanence alors que l’océan est en vue, mais rien n’est plat. Etonnant Pays Basque ! Et marcher sur du goudron n’est pas ce qui fait le plus rêver, mais cela a l’avantage d’avancer vite.

 

IMG_7452.jpg

 

Enfin l'océan

IMG_7454.jpg

 

Belles demeures proches de l'eau

IMG_7456.jpg

 

Hendaye, enfin, fini les côtes raides inutiles, cap sur la plage, encore un peu plus à l’Ouest. Les derniers kilomètres nous amènent à contourner la baie de Chingoudy, et par une piste cyclable, nous dépose sur le sentier du littoral. 13h05 sonne la fin de cette traversée, face à cet océan que nous ne connaissions pas. La plage de sable fin n’est pas trop fréquentée, elle n’attendait que nous. Marc ne tarde pas à nous rejoindre pour manger ensemble sur la plage. Une baignade obligatoire dans les vagues ludiques de l’océan va conclure en beauté ces 6 jours. Après l’eau fraiche des lacs du Béarn de 2017, l’eau salée de l’Atlantique marque définitivement la fin de 45 jours de marche, et six années à parcourir et découvrir un peu plus nos Pyrénées.

 

IMG_7458.jpg

 

C’est la fin d’une histoire avec les Pyrénées, mais certainement le début d’une nouvelle. Il a fallu faire des choix durant toutes années, des massifs à contourner, des sommets à éviter, des cols à ignorer. Il est impossible de tout voir en une seule traversée, cela crée naturellement l’envie de repartir vers ce que nous avons mis de côté. L’envie ne manque pas, les variantes non plus. Seul le temps libre pour celui qui travaille dans mon cas, et l’unique frein à ce grand voyage.

 

J45-carte_IGN.JPG

 

La journée en chiffres :

Temps de marche : 5h36 – Distance : 24,2 km – Vitesse : 4,3 km/h

Dénivelé positif : 811m – Dénivelé négatif : 653m

Altitude maxi : 555m – Altitude mini : 0m


Etape précédente

 

Remerciements :

 

A Yannick, qui m’a suivi sans faillir dans ce périple, depuis tant d’années, et qui n’a jamais manqué une étape, un frère fidèle, mon alter égo. Qui sait si nous vivrons de nouvelles aventures aussi intenses, mais en attendant, personne ne nous enlèvera celle là. C’est une richesse commune. Merci pour ton humeur égale et ta confiance.

 

A Valérie, qui m’a toujours donné le feu vert, afin de partir l’esprit libre dans mon itinérance. Elle a vécu par procuration cette traversée.

 

A Quentin et Florent, qui ont bien grandi depuis le départ en 2013. Chacun prend une direction différente dans la vie, mais vous fûtes bien souvent au centre des conversations.

 

A Marc, Marc qui a fortement influencé ces 6 jours, et sans son dévouement, nous aurions vécu des journées encore plus longues, et certainement moins passionnantes. Puisse l’avenir nous rassembler à nouveau dans une traversée.

 



31/08/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres