Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Traversée des Pyrénées entre GR et HRP

Etape 10 : Refuge du Rulhe - Plateau de Beille

Samedi 20 juillet 2013

Etape 10 : Refuge du Rulhe - via le GR10 crête des isards - col de la Didorte - Prat Moll - Jasse de Beille d'en haut - parking Plateau de Beille

 

Déjà la fin du périple qui va s’achever à la station de ski de fond du plateau de Beille, célèbre pour ses arrivées d’étapes du Tour de France cycliste. C’est une courte étape qui sera effectuée exclusivement sur le GR10. La météo annonce le déluge dés les premières heures de la journée, mais avec la tempête qui a fait rage durant la nuit, le ciel du matin est purgé de tout nuage.

IMG_2234.JPG

Nous quittons le refuge à 9h sous un ciel bleu extrêmement pur. On trouve derrière le refuge, le GR10 qui monte d’un bond au col de Belh.

IMG_2247.JPG

Puis on poursuit brièvement la montée, pour accéder à un chemin panoramique nommé « La crête des Isards ». Par rapport à ce que nous avons affronté les deux derniers jours, c’est un simple sentier aérien, mais pour les randonneurs novices, cela peut surprendre. Mais que c’est beau ! Quelle bonne idée que d’avoir tracé le GR10 là.

IMG_2251.JPG

A cheval entre la vallée d’Aston sur notre gauche où les vaches font un vacarme incroyable, et la vallée de Savignac sur notre droite, on ne sait où regarder tant le paysage nous comble. Et en se retournant, on aperçoit de mieux en mieux l’imposant sommet du Ruhle. Dans une partie plus ombragée, un large névé s’étire sur notre passage. Chute interdite ! Avec une infinie précaution, nous le contournons par le dessus, et il faudra même utiliser le piolet pour se sécuriser afin de reprendre le sentier. Cet obstacle imprévu nous a fait perdre un peu de temps. Alors nous allons appeler la famille qui doit nous retrouver, pour nous récupérer à Beille et non au barrage de la Riéte.

SAM_2809.JPG

Au niveau d’un nouveau col sans nom, où l‘on a l’étang d’Embizon sur notre droite, on quitte « La crête des Isards » pour aller au milieu des larges pelouses, au col de la Didorte.

IMG_2264.JPG

Bien que nous devions perdre du dénivelé, c’est par une succession de petites montées et descentes que se fait l’accès au vaste plateau de Beille. Sur une bosse appelée Prat Moll, on fait la halte repas. Et en s’asseyant, nous comprenons pourquoi un tel nom. En effet le sol est humide comme une zone de mouillère. Mais ce qui est surprenant à cet endroit, c’est le fait que ce soit sur une bosse et non dans une dépression. Il est 12h35 quand nous prenons le dernier repas de ce bout de traversée. Avec une pointe de nostalgie, on se remémore le chemin parcouru en 10 jours.

SAM_2809.JPG

Il fait toujours très chaud, pas d’orage imminent et c’est tant mieux. La franche rigolade est toujours au rendez-vous et aura permis de passer les difficultés avec beaucoup de légèreté et de dérision. D’ici une heure, peut-être plus, tout sera fini. Alors je fais durer ce dernier repas avec beaucoup de plaisir. A 13h30, on reprend la marche par une nouvelle succession de montées et descentes. Le plateau de Beille n’est pas si plat que cela.

SAM_2821.JPG

Mais à partir de la Jasse de Beille d’en Haut, cette fois le sentier ne fera que perdre de la hauteur. On finit par atteindre une petite forêt de résineux. En cherchant bien, il y a une sente qui coupe droit sur la station, sinon, on peut suivre la piste forestière à gauche. Il est 14h35 quand on arrive au parking du plateau, que je connais si bien pour l’avoir gravi quelques fois en vélo. Cette fois c’est à pied, et par les cimes que j’accède à ce magnifique belvédère. La journée de marche s’achève avec 4h11 de marche, la plus courte de toutes.

Final.JPG

Pincement au cœur et joie se mêlent en retrouvant Valérie et les garçons. Marilyn est ravie de retrouver son petit bonhomme à qui elle a tant manqué. Ça fait plaisir de retrouver les siens, mais la montagne va nous manquer aussi, rapidement. Elle nous attendra, patiemment, pour l’Acte 2 l’an prochain, on l’espère autant qu’on le souhaite.

 

Carte_J10.jpg

 

La journée en chiffres :

Temps de marche : 4h11 - Distance : 13,9 km - Vitesse : 3,8 km/h

Dénivelé positif : 486 m - Dénivelé négatif : 864 m

 Altitude maxi : 2353m - Altitude mini : 1797m

 

 

Etape précédente - Etape suivante 



15/11/2012
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres